Clink Prison Museum : La plus ancienne prison de Grande-Bretagne

Dernièrement à Londres, je me suis retrouvée en prison !  Pas parce que j'avais commis un crime atroce ni même commis un délit mineur !! Non, non rien de tout cela, je me suis retrouvée derrière les barreaux d'une prison de mon propre gré et ce n'était même pas dans le but oh fort honorable de rendre visite à un détenu; je dois vous avouer que je m'y suis rendue juste pour satisfaire ma curiosité de voir ce que pouvait être la vie au 14eme siècle dans ce qui était alors une des plus anciennes prisons d'Angleterre : The Clink Prison Museum 

Lors de mes précédentes escapades à Londres, il m'est déjà arrivé de passer devant cet immeuble à plusieurs reprises sans trop m'attarder, c'est peut-être le cas pour vous aussi, j'observais de loin cette attraction,  pas très rassurée par le squelette que l'on peut voir suspendu au-dessus de l'entrée 
Jusqu'à ce que ma curiosité soit plus forte, que je finisse par me renseigner sur l'histoire de cette prison et que je me décide finalement à en franchir les grilles. 

Aux origines de la Prison

L'histoire de la prison de Clink remonte au XII e siècle lorsque  Henri Ier concéda à l'évêque de Winchester un domaine situé au cœur de Southwark sur la rive sud de la Tamise , l'ensemble du quartier de Bankside fût ainsi placé sous la juridiction de l'évêque de Winchester ;

Winchester Palace abritait deux prisons ; une pour femmes et une autre pour hommes, cela donnait à l'évêque de Winchester  le droit de juger et de condamner les auteurs de diverses infractions devant son propre tribunal .

The Clink est la prison qui a donné son nom à toutes les prisons actuelle au Royaume-Uni, ce qui en fait l'une des plus anciennes et des plus célèbres prisons d'Angleterre : Selon certaines  théories , le nom Clink proviendrait du son du marteau du forgeron lorsqu'il fermait les fers pour attacher les prisonniers ou encore du cliquetis que font les chaînes autour des poignets ou des chevilles des prisonniers

Aujourd'hui, de la célèbre prison il ne reste plus que le reste d'un mur d'origine de Winchester Palace, mur qu'on peut encore voir dans Clink Street et  un autre qui a été préservé au sein du musée de la prison de Clink

Clink muséum  a été construit sur le site de l'ancienne prison , il raconte l’histoire macabre de cette prison à travers une série de tableaux historiques et panneaux d'informations et de démonstrations 

Une prison médiévale

La plupart des personnes touchées par le tribunal de Winchester étaient des ivrognes, des vagabonds ,des voleurs, des débiteurs, des prostituées et leurs clients , des impudiques mais aussi des adversaires politiques et religieux ; ces personnes étaient condamnés soit  à une amende, soit à une peine pour des actes jugés répréhensibles

Clink Prison retrace les histoires de certains prisonniers historiques , comme le père John Gerard accusé d'hérésie,  Sir Thomas Wyatt The Younger ( car son père portait le même prénom) qui s'est rebellé contre la reine Marie Ier, plus connue sous le nom de "Bloody Mary " ;   John Rogers, un fervent protestant commentateur et traducteur de la Bible du latin en anglais ; faute impardonnable pendant le règne de la reine catholique Marie Tudor.

Des partisans royalistes pendant la guerre civile anglaise et de nombreux puritains y ont également été emprisonnés , ce sont ceux là même qui pour fuir les persécutions, sont devenus les premiers  pèlerins à se rendre aux États-Unis pour commencer une nouvelle vie et fonder une nouvelle nation.

Les instruments de tortures

Comme on peut s'en douter, le traitement des détenus dans une prison de cette époque médiévale était sans pitié : les chaînes, verrous, menottes et instruments de tortures spécialement conçues pour extorquer les aveux aux prisonniers sont omniprésent 

Clink  était connue pour être une prison assez sévère et les mauvais traitements infligés aux prisonniers sont flagrants.;  dans certaines parties du musée, on peut même sentir les odeurs, entendre les plaintes, les supplications, gemissements et pleurs des prisonniers, je dois avouer que cela peut être assez pertubant comme experience.

La photo Wanted : Dead or Alive

A la fin du parcours de visite, il est possible d'obtenir un souvenir sous la forme d'une  "photo  de prisonnier " de votre passage derrières les grilles de la prison Clink 
Allez dans la cellule de prisonnier, appuyez sur le bouton, faites face à l'objectif et hop ! C’est dans la boite ; le reçu ainsi obtenu permet ensuite de télécharger gratuitement votre photo en ligne.

Comment réserver une visite ?

Les billets pour visiter The Clink Prison Museum sont disponibles en ligne en suivant le lien de réservation ci-contre : The Clink Prison Museum.

Pour ceux qui aiment l'histoire médiévale de Londres, cette visite est susceptible de vous intéresser,  vous découvrirez à quel point l'existence dans une prison médiévale pouvait être effroyable,  par contre pour les âmes sensibles, tenez-vous éloignés des grilles de la prison.

Les horaires d'ouverture

The Clink Prison Museum est ouvert du lundi au dimanche de 10h00 à 21h00 de Juillet à septembre et de 10h00 à 18h00 d’Octobre à Juin, fermé le 25 décembre 

Comment s’y rendre ?

Clink Prison Museum est situé à proximité du Golden Hinde et à quelques rues de Borouhg Market
Adresse : The Clink Prison Museum | 1 Clink Street, Londres, SE1 9DG Royaume-Uni, station de métro la plus proche : London Bridge (zone 1) 

Articles similaires

Date de dernière mise à jour : 08/01/2020