Les formalités administratives: l'Entrée et le séjour à Londres

Passeport Londres

Vous prévoyez de vous rendre à Londres dans les prochains jours, seulement, vous  n'avez aucune idée des formalités administratives nécessaires pour entrer sur le territoire Britannique.

Les formalités administratives nécessaires pour séjourner en Angleterre dépendent de la Nationalité de chaque voyageur ; celle indiquée sur le passeport ou sur la carte nationale d'identité, elles ne dépendent pas de votre lieu de résidence;  donc en fonction de votre nationalité, plusieurs modalités se posent alors à vous.

Avant de réserver un voyage vers le Royaume-Uni, vérifiez que vous avez tous les documents nécessaires valides et en règle en fonction de votre situation et statut de citoyen ; auquel cas, vous risquez de vous voir refuser l’entrée sur le territoire Britannique.

Vous avez la nationalité d’un pays membre de l’union Européenne

L'Union Européenne regroupe 27 Etats membres et aujourd’hui encore, malgré le Brexit même si la Grande Bretagne ne fait plus partie des pays membre de l’union Européenne, en raison des accords antérieurs signés entre l’Angleterre et les différents pays membres de l’Union Européenne, tous les citoyens ayant la nationalité d’un pays membre de l’union Européenne ( UE ), de l'Espace Economique Européen (EEE) ou de la Suisse, n'ont pas besoin de visa pour séjourner sur le territoire Britannique du moins jusqu'à nouvel ordre ( une petite période de transition qui court jusqu’au 1er janvier 2021).

Vous devez juste vous assurer d'être bien en possession d’une carte nationale d'identité valide ou d’un passeport en cours de validité ( l'un ou l'autre ) - ils doivent en outre être toujours valide pendant toute la durée de votre séjour en Angleterre.

Vous avez la nationalité d’un pays hors Union Européenne

Vous n'avez pas la nationalité d'un pays qui est membre de l'union Européenne, de l'Espace Economique Européen, de la Suisse,  vous êtes titulaire d'une carte de résident, d'un titre de séjour français ou d'un titre de séjour délivré par un autre état membre de l’Union Européenne ?

Sauf accords particuliers entre le Royaume Uni et le pays dont vous avez la nationalité, vous aurez besoin non seulement d'un passeport en cours de validité mais, un visa vous sera peut être nécessaire pour pouvoir vous rendre au Royaume-Uni. 

Pour cela, en fonction de votre nationalité, mais également par rapport au motif de votre visite en Royaume-Uni, consultez directement le site du gouvernement britannique et répondez au questionnaire afin de verifier si vous avez réellement besoin d'un visa ou pas pour vous rendre au Royaume-Uni.

S’il s’avère que vous avez besoin d’un visa pour vous rendre en Royaume-Uni, renseignez-vous des démarches à suivre, des formalités administratives, des pièces et documents nécessaires en fonction de votre nationalité pour l'obtention du visa d'entrée au Royaume Uni directement auprès de l’ambassade ou du consulat du Royaume Uni le plus proche de votre domicile .

Vous voyagez avec des enfants

Pour les enfants mineurs voyageant à Londres et n'étant pas accompagné par papa, maman ou toute autre personne exerçant l'autorité parentale, ils doivent  non seulement être en possession d’une carte nationale d'identité ou d'un passeport en cours de validité mais aussi d'une preuve que les parents autorisent ce voyage;

Si l’Union Européenne  autorise la libre circulation entre citoyens membre, ce n’est pas le cas pour  la grande Bretagne qui n’a jamais signé d'accord pour la libre circulation de l'espace Schengen ni pour la zone Euro d’ailleurs ; or l'Union Européenne et l'Espace Shengen sont deux zones différentes:

L'Union Européenne regroupe 27 Etats membres et seuls 25 Etats sont intégrés à la zone libre circulation Schengen: certains Etats Européen ont décidés de ne pas adhérer à la zone Schengen: c’est le cas de la Grande Bretagne.

Donc, pour un séjour à Londres avec des mineurs : votre nièce, votre neveu, vos petits enfants ou tout autre enfant qui ne soit pas accompagné de l'un de ses parents , je vous recommandais déjà de prendre toutes les précautions nécessaire : à savoir, de vous munir d’une autorisation de sortie du territoire assortie des photocopies des pièces d'identité des deux parents ( ou de l'un des parents titulaire de l'autorité parentale )  

Depuis le 15 Janvier 2017 ces mesures sont obligatoire : la loi du 03 juin relatif à la lutte contre le terrorisme et le décret du 02 novembre 2016 ont rétabli l’autorisation de sortie de territoire pour les mineurs.

Pour plus de précaution, vous pouvez aussi y ajouter une attestation sur l'honneur ( ici en anglais et français ) des parents précisant que l'enfant concerné ne fait pas l'objet d'une Interdiction de Sortie de Territoire, ni d'une Opposition de Sortie de Territoire....en effet ; présenter également un document en Anglais / Français serait un grand avantage pour la bonne compréhension des douaniers Britanniques...deux précautions valent mieux qu'une.

Votre carte d'identité arrive en fin de validité

Si vous avez une carte nationale d’identité française qui arrive en fin de validité et que vous n’avez pas eu le temps de demander une nouvelle carte.

Depuis le 1er janvier 2014, la durée de validité de la carte nationale d’identité française pour les personnes majeures bénéficie d'une mésure d'extension  ; elle passe automatiquement de 10 à 15 ans

Cet allongement de cinq ans supplémentaire concerne uniquement :

  • Les nouvelles cartes d’identité sécurisées et plastifiées délivrées à partir du 1er janvier 2014 à des personnes majeures.
  • Les cartes d’identité sécurisées et plastifiées délivrées entre le 2 janvier 2004 et le 31 décembre 2013 à des personnes majeures.


Si votre carte d’identité a été délivrée entre le 2 janvier 2004 et le 31 décembre 2013, la prolongation de 5 ans de sa validité est automatique, elle ne nécessite aucune démarche particulière, donc inutile de vous déplacer dans votre mairie ou votre consulat pour demander une prolongation quelconque .

NB : cette prolongation ne s’applique pas aux cartes nationales d’identité sécurisées pour les personnes mineures, celles-ci restent  valables 10 ans même en cas de première demande lors de la délivrance et ne bénéficient pas de la prolongation de facto de 5 ans supplémentaire.

Malgré cette prolongation, le Royaume-Uni n’a pas officiellement donné son accord quant à l’acceptation comme document de voyage, de la carte nationale d’identité française en apparence périmée mais dont la validité est prolongée de 5 ans : c’est le cas aussi de certains pays comme l’Allemagne, l'Espagne, l'Italie, l’Autriche ou la Belgique.

Donc quoi qu’il en soit, afin d’éviter toute déconvenue ou mauvaises surprises lors des contrôles avec les agents de la police aux frontières le jour de votre voyage, il vaut mieux privilégier l’utilisation d’un passeport valide à une Carte nationale d’identité portant une date de validité périmée, même si elle est considérée par les autorités françaises comme étant toujours en cours de validité car ce qui est valable en France ne l'est pas forcement à l'étranger.

Quelles conséquences suite au Brexit ?

Apres plusieurs semaines de campagne, les Britanniques se sont prononcés au scrutin universel  par référendum le 23 juin 2016 à prés de 52% pour une sortie de l’Union Européenne : le « leave » l’a donc emporté - cette procédure de retrait est prévue dans l'article 50 du traité de Lisbonne, qui précise que « Tout État membre peut décider, conformément à ses règles constitutionnelles, de se retirer de l’Union »

Suite aux résultats du Brexit, le Royaume-Uni, par son représentant du gouvernement, le premier ministre en l’occurrence devrait donc expressément notifier au Conseil Européen son intention de quitter l'union, et ce sera seulement à partir de ce moment là que l'horloge commencera à tourner sur les négociations pour une sortie réelle et effective du Royaume-Uni de l’union européenne.
 

  • Le 29 mars 2017, la demande effective de sortie à été notifiée à l 'Union européenne : à partir de cette date , la procédure de retrait devrait être achevée dans les deux ans ( d'ici le 29 mars 2019 ) ; ce délai peut être prolongé mais uniquement si tous les pays de l'Union Européenne sont d'accord.> délai reporté au 31 Octobre 2019 31 Janvier 2020
     
  • Le 25 Novembre 2018, les pays de l’Union européenne ont approuvé le traité de retrait du Royaume-Uni, ce qui implique qu'à partir du 29 mars 2019 à minuit , du 31 Octobre 2019 , du 31 Janvier 2020 ( ce nouveau délai a été accordé au Royaume-Uni par l'Union des 27 le Lundi 28 Octobre 2019) le Royaume-Uni ne sera plus officiellement un État membre de l’UE, le texte prévoit néanmoins une période de transition pendant laquelle il reste soumis aux règles de l’UE : cette période de transition court jusqu’au 1er janvier 2021 et pourra être prolongée, si besoin est une seule fois jusqu'à fin 2022 maximum.


Donc pour ce qui nous interesse plus particulièrement , la circulation des personnes et citoyens de l'Union européenne il n'ya aucun changement pendant toute la période de transition, les cartes européennes d'assurance maladie resteront valides, les cartes nationales d’identité valides ou les passeports en cours de validité seront toujours les seuls documents nécessaires pour tous les citoyens membres de l'Union Européenne désireux de se rendre à Londres pendant cette période.
 
Il n'y a donc aucune raison de vous inquiéter si vous prévoyez un séjour à Londres dans les mois voire même dans les quelques années à venirs; du moins jusqu'au 01 Janvier 2021, date de fin annoncée de la période de transition.

Après cette date, soit une fois que le Royaume-Uni ait quitté l'Uion Européenne suite au Brexit , il est fort probable que vous ayez besoin d'un passeport valide mais avec exemption de visa pour les séjours de courte durée ( moins de trois mois ), comme c'est déjà le cas pour voyager dans certains pays partout ailleurs dans le monde en dehors de l'Union Européenne .

En attendant, bon séjour à Londres.

Articles similaires

Date de dernière mise à jour : 01/02/2020