Up at the O2 : la conquête du sommet du dôme de L' O2 à Londres

A chacune de mes escapades à Londres j’essaie dans la mesure du possible d’effectuer au moins une des attractions qui suscite en moi quelques petites appréhensions ; cela a été le cas par exemple pour l'ascension au sommet de la Golden Gallery de la Cathédrale Saint Paul (528 marches) ou au sommet de The monument (311 marches d'un escalier en colimaçon dans une colonne de 61 mètres de haut).

A chaque fois, je n'ai jamais regretté au final d'avoir affronté mes petites frayeurs, heureusement d'ailleurs car une fois au sommet de Saint Paul ou de The monument, la vue magnifique qui s'offrait alors à moi valait bien ce petit effort.

Dernièrement, je me suis donc lancée le défi de partir à la conquête du toit de l’O2 .

J’étais très excitée mais en même temps un peu effrayée aussi de ne pouvoir y arriver et comme je vous le dis souvent  ; je ne suis pas très sportive ; suis parfois sujette au vertige lors d’expéditions de ce genre, surtout lorsqu’il y’a du vide autour de moi…alors je peux vous avouer sans honte qu'il m'a fallu plusieurs mois pour me préparer mentalement avant de me décider enfin à réserver et tenter l’escalade du dôme du millénaire.

Un peu d'histoire sur The O2

Construite pour célébrer le passage de l’an 2000 (comme le London Eye), la salle de spectacle O2 Arena, à l'origine appelé le Millenium Dôme, a été conçue par le cabinet d’architecture Richard Rogers Partnership pour accueillir l’exposition  du millénaire en 2000.

En 2005, la structure en forme de dôme d'une circonférence totale de 365 mètres a été rebaptisée The O2 en référence au nom de son nouveau sponsor, une entreprise de télécommunication qui propose entres autres, du Wifi gratuit dans toute la ville > puis elle a été transformée en un immense complexe de spectacles et de loisirs avec bars et restaurants dont une salle de concert qui peut accueillir près de 20 000 personnes où plusieurs concerts et spectacles ont déjà eu lieu .
 
Et le 21 juin 2012 juste avant les jeux olympiques,  l'activité Up at the O2 à ouvert au public ; offrant ainsi aux visiteurs la possibilité de monter sur le toit afin d'admirer la vue 52 m au dessus du niveau du sol.

Pour arriver sur la plateforme d'observation au sommet  de la structure, il faut escalader un toit en fibre de verre ( comme une toile de  tente ) maintenu par douze mâts jaunes et des câbles de traction et, c'est là que les choses se corsent.

Les préparatifs de l'escalade Up at The O2

Apres échange de nos vouchers de réservation, l'activité commence par un film vidéo et un briefing sur les règles de sécurité puis on doit lire, remplir et signer une fiche de renseignements et renonciation... grosso modo, une fiche qui affirme que vous avez été informé des risques encourus.

L' équipe de sécurité nous remet ensuite des chaussures de marches adéquates et des combinaisons a enfiler par dessus nos vêtements ( vous aurez le choix entre un gilet ou une combinaison ).
Ha ha je suis assez petite, la combinaison taille unique est IMMENSE sur moi, elle me donne l'impression de ressembler à un cosmonaute prêt à marcher sur la lune ; et côté chaussures, je me suis en plus retrouvée avec deux pieds gauches :-) ..heureusement que je ne suis pas superstitieuse sinon j'aurais pensé que c'était un signe ..un très mauvais signe...il a juste fallu demander une nouvelle paire. 

Par dessus la combinaison, nous enfilons un harnais de sécurité qui enserre les jambes jusqu'aux épaules ( un peu comme un sac à dos) et nous laissons nos affaires dans de grands bacs à consignes ainsi que les gros appareils photo et caméras qui ne sont pas autorisés ; heureusement la combinaison a une poche sur chaque manche où il est possible de ranger un téléphone portable ou un petit appareil photo ( les seuls autorisés pour la montée )

L’équipe de sécurité vérifie une dernière fois que toutes les sangles sont bien serrées et fixe une longe de sécurité équipée d’un coulisseau manuel puis nous guide vers la base de la montée et nous explique comment manipuler tout ça de façon à amorcer le mouvement et pourvoir escalader le toit.

La vue depuis le sommet de l’O2

En fait, l’escalade ne se fait pas directement sur le toit du dôme de l’O2, mais sur une passerelle qui surplombe le toit : la surface de cette passerelle est faite d'un matériau assez souple, un peu comme la toile d’un trampoline; ce qui aide à supporter nos poids.

Ce que je craignais par-dessus tout, c’était de ne pas réussir à escalader le premier tronçon qui me paraissait bien raide; heureusement il est légèrement strié ce qui donne une meilleure adhérence pour avancer mais en même temps l’effet trampoline de la toile provoque un léger mouvement de rebonds à chaque pas.

Plus de peur que de mal au final, c’est juste le premier tronçon au début qui est le plus difficile à franchir, plus on monte, plus l’escalade se fait plus aisément et comme nous sommes harnachés à hauteur de taille à un fil d’acier suspendu le long de la passerelle, cela aide à nous maintenir en équilibre et à résister aux furieuses rafales de vents et je peux vous assurer que le vent fouette vraiment là-haut !

Nous montons alors que le soleil se couche et atteignons enfin le sommet du dôme où se trouve une grande plate-forme d'observation.

Le guide nous détache de la rampe de sécurité et c’est libre de nos mouvements que nous pouvons enfin admirer la vue et le spectacle qui se déroule devant nous :la ville revêt ses plus belles tenues de soirée : les nuances de couleurs orangées, jaune, pourpre, rouge, or,  violet et bleu du coucher du soleil sont juste magnifiques…. la vue panoramique donne sur Canary Wharf, le téléphérique emirates air line, le Parc Olympique, la tour ArcelorMittal Orbit, le gratte-ciel The Gherkin et The Shard.

Vous pouvez vous faire une petite idée de la vue et du spectacle sous le coucher du soleil avec la petite vidéo ci-dessous.

Up at the O2 London

Up at the O2 est une passerelle qui a spécialement été conçue pour cette escalade, chaque palier de montée à une pente de déclinaison variable, seuls les premiers 20 mètres environs sont les plus difficile.

Tout au long de cette belle aventure, deux guides expérimentés nous ont accompagné afin de garantir notre sécurité et nous porter assistance au besoin; donc n'ayez aucune crainte.

Ne vous laissez pas non plus impressionner par ceux qui semblent vouloir grimper plus vite derrière vous, montez à votre rythme et n’hésitez pas à vous retourner à mi-parcours pour admirer la vue qui s’offre déjà à vous.

Vingt minutes plus tard, il faisait déjà nuit, les douze mats placés autour du dôme projettent une lumière tellement vive sur la plateforme d'observation qu'on a presque l'impression qu'il fait encore jour.

Après avoir bien profité de la vue et pris quelques photos, il est malheureusement temps de descendre et c'est encore harnachés une fois de plus en file indienne au rail de sécurité que nous amorçons la descente côté Nord.

Bon à savoir

Souvenez-vous, les caméras et appareils photos encombrants ne sont pas autorisés mais vous pouvez prendre avec vous un petit appareil ou un Smartphone qui peut être facilement rangé dans la poche zippée de la combinaison.

Up at the O2 est également accessible aux enfants à partir de 10 ans, la seule condition est qu’ils doivent mesurer au moins 1,20 mètre de hauteur.

Et enfin pour terminer ce long récit, merci d'avance à tous ceux qui ont eu la patience de me lire jusqu’au bout, sur la dernière photo là c’est moi admirant le spectacle dans ma combinaison de cosmonaute alpiniste, capuche sur la tête afin de me protéger des rafales du vent :-) j'éprouve un fort sentiment d’exaltation et d'accomplissement…oui je peux le dire ; j’ai conquis le sommet de l’O2 à Londres; Waouh !!

Comment réserver les billets pour Up at the O2 ?

Afin de garantir un créneau horaire de visite, il est préférable de réserver à l'avance , les billets sont disponibles en ligne sur internet en suivant le lien de réservation ci contre : Up at the O2 ticket

Vous pouvez décider de tenter l’escalade Up at the O2 en matinée, l’après-midi ou au coucher du soleil mais si vous souhaitez avoir les belles lumières comme sur les photos ci-contre, je vous conseille de réserver pour le coucher du soleil comme nous l’avons fait.

L'activité Up at the O2 peut se faire dans la plupart des conditions météorologiques (sauf bien sûr lorsque les conditions sont jugées dangereuses par les équipes de l'attraction) ; pensez aussi que par temps humide, la passerelle peut être glissante ce qui peut rendre la montée encore plus difficile.

Et enfin pour les formalités de briefing et de préparations, présentez vous à l'attraction Up at the O2 au moins 15  à 20 minutes avant  votre créneau horaire de réservation .

Les horaires d'ouverture

Up at the O2 est ouvert tous les jours du lundi au dimanche ; horaires variables selon les saisons. 
En été entre Juin et Septembre : de 10h00  à 20h30 
En hiver entre Octobre et  Mai: de 10h00 à 18h30 

Comment se rendre à Up at the O2 ?

The O2 est situé dans le quartier de Greenwich, au Sud-Ouest de Londres sur les bords de la Tamise. Il est très bien desservie en transports en commun, vous pouvez vous y rendre en bus, en métro, par les navettes fluviales et le téléphérique emirate air Line

Adresse : Up at the O2 Basecamp, Peninsula Square, London SE10 0DX, - station de métro la plus proche : North Greenwich sur la ligne Jubilee (zone 2)

Articles similaires

Date de dernière mise à jour : 17/10/2019